Benoit Girondel, Runner & Ultra Trailer du Team Asics

Benoit Girondel dit « BenGi »  est né le 10/06/1986, il mesure 169 cm pour 60 kg. Après une carrière de cycliste sur route au niveau Élite, il a succombé à l’appel de la montagne et des sports « outdoor »….

Course & Top Palmarès

2015 : 1er Trail Pierre Sanglante, 2ème d’Iznik ultra marathon 80 km, 3ème trail de la pérouse.3ème Hostun trailBenoit-girondel_course0433
2014 : 1er sur l’endurance trail des Templiers 100km, sur le Trail du Pic du Pal, sur le Trail de l’Ardéchois 98km, sur les trails de Boulieu les Annonay et de Montaud, 2ème Trail du Tétras Lyre
2013 : 3ème sur le Trail des 4 châteaux, de la Ronde de Crussol, 4ème au Challenge Charles et Alice et 6ème place sur la Diagonale des fous – Grand Raid de La Réunion 174km
2012 : 4ème sur le Trail de l’Ardéchois, 21ème sur la TDS (Traces des Ducs de Savoie),
2011 : Finisher de La Sainté Lyon : première course longue distance

Une course de trail, ce doit d’être une course la plus nature possible. Un parcours en monotrace que l’on se sent privilégié de fouler.

Le Trail

Qu’est ce qui te passionne autant dans le trail ?

Le trail est pour moi plus qu’un sport mais plutôt un art de vivre. Un sport qui me permet d’être proche d’une nature simple et sauvage comme j’aime. J’aime le partage que cette discipline apporte,  que ce soit en course ou bien lors d’une simple sortie. Cela reste un sport convivial où chacun prend du plaisir à son niveau.  Le finisher est toujours fier de passer la ligne d’arrivée.

Benoit-girondel_templier2014Qu’est-ce-que la victoire de l’Endurance Trail sur les templiers 2014  a changé pour toi?

Non je ne pense pas que mon statut est changé, enfin j’espère. Je reste toujours un petit par rapport aux copains du Team Asics comme Xav Thevenard ou Manu Gault et c’est très bien comme ça. Et puis Estel mon ami de toujours avec qui je m’entraîne au quotidien se moque de savoir j’ai gagné les Templiers ou l’Ardéchois. Il ne me ménage pas pour autant à l’entraînement d’ailleurs…

As-tu une ou plusieurs courses préférées ? Si oui Laquelle, lesquelles ?

Une course de trail, ce doit d’être une course la plus nature possible. Un parcours en monotrace que l’on se sent privilégié de fouler. Le grand raid Réunion est une de ces courses. Et l’ambiance qui y règne lors des ravitaillements est tout simplement folle. Une balade a découvrir…

Quel est ton prochain challenge ou défi ?

Ce sera à Iznic en Turquie pour un 80kms en avril. Pour ce qui est des défis, fin Mars. Chabeuil-Nyons à 2 allé-retour. 1 à velo 1 en basket et on fera des changements pour récupérer.

As-tu un coureur ou un sportif que tu admires ?

Non pas vraiment. J’admire surtout les coureurs qui se blessent et qui arrivent à venir au niveau après de grosses coupures.

Pour les coureurs novices

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui débute la course à pied ou le trail ?

Il faut d’abord apprendre les bases de la course à pied pour éviter les blessures de gens qui se lancent parfois trop vite dans de gros défi. Le travail du pied, la proprioception, le gainage sont une base primordiale. Après quand cela est acquit, il faut faire en fonction de son entrainement et de ses capacités. Le principal étant d’être finisher !

As-tu des astuces pour garder la motivation de courir au quotidien ?

Il faut relativiser… C’est vrai que parfois ce n’est pas facile mais il faut se dire que ça ne reste que du sport. On est dans la nature, souvent seul et privilégier de communier comme cela avec elle. Il faut toujours trouver un aspect positif à nos sorties même si on est fatigué ou autre… comme croiser un écureuil, admirer un coucher de soleil à la fin de notre sortie…

 As-tu des astuces pour éviter les blessures ?

Il faut faire attention à son alimentation et travailler au quotidien son gainage et travaille de pied avec des exercices spécifiques.

Benoit-girondel_vainqueurTon sponsor Asics

Pourquoi avoir choisi de courir pour le Team Asics et comment s’est fait votre rencontre au départ ?

Le lendemain de la Reunion (6eme), Laurent team manager m’a contacté et m’a proposé de rejoindre un groupe où règne une ambiance très sympa. Je ne pouvais qu’accepter. Je courais avant seul sans aucune aide.

As-tu un rôle particulier ou des activités particulières au sein de team Asics ?

Il m’arrive d’intervenir lors de regroupement avec le taf Asics pour parler matériel et partager mon expérience sur les aspects techniques pour optimiser au mieux les produits. Ils sont très à l’écoute des coureurs.

Préparation physique & nutrition

Comment gères-tu ton entraînement : nombres, intensités, durée, variétés des sorties ? As-tu un protocole d’entraînement particulier ?

Je suis encadré par Benoit Nave au quotidien. C’est très agréable de partager avec lui comme cela. C’est une personne qui connaît énormément sur les aspects de l’entraînement, de la nutrition : il m’apporte beaucoup. Les entraînements varient suivant les blocs et phases de la saison. Cela peut atteindre 25h en phases de charges. Je cours la majeure partie du temps en montagne avec du dénivelé. Je pratique encore beaucoup le vélo pour ma préparation.

As-tu un régime particulier ? Ex sans gluten, régime paléo, un type d’alimentation…. ou une recette favorite ?

Je ne fais pas de régime. Je mange différemment et cela grâce aux conseils de Benoit Nave. Privilégier des aliments avec des indices glycémiques bas et réduire au maximum le gluten qui peut me créer des intolérances digestives. Je mange de tout. Le sport d’endurance peut nous permettre de se faire plaisir sans prendre de poids. Un côté positif de notre pratique…

Et avant ou après les courses ?

Une bonne hydratation au quotidien pour éviter les crampes avant, pendant et après. Eviter la pasta party de veille de course. Les stocks de fécule auront du être fait auparavant.

As-tu des conseils en terme de matériels ?

Je cours assez léger car j’aime me sentir libre de mes mouvements lorsque je cours. Il faut prendre du matériel que l’on sera sur de se servir pour ne pas trop se charger.

Comment te prépares-tu mentalement pour la compétition?

La compétition n’est que la finalité. Le travail a été fait bien en amont. La compétition ne doit être que du plaisir. On a passé beaucoup de temps à l’entraînement et il faut se rappeler de ces bons moments entre copains, des soirées passées en famille. Quand c’est dur, il faut se rappeler de ces bons moments et penser qu’ils nous suivent de chez eux où nous attendent au bord du chemin.

Benoit-girondel_course-montagneLa course

Quelle est la partie que tu préfères : les plateaux roulant, les montés, les descentes , les chemins à bosses .. ?

J’aime les montées assez raides. Les chemins à bosses sur monotrace où la est importante. Je suis originaire du Vercors et je connais tous les chemins vers chez moi. Des endroits que je parcours depuis tout petit. Ma sortie favorite n’est pas une compétition mais un single sur le gr93 qu’une association « les blaireux à Peyrus à ré-ouvert dernièrement : une mono trace qui allie traversée de ruisseau, pierrier et le tout au milieu des sapins.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *