Courir à paris 15eme au Parc Suzanne Lenglen

Lorsqu’on habite à Paris, on est toujours à la recherche de lieux sympas pour courir. C’est d’ailleurs un des facteurs clé de succès si on cherche à courir dans la durée et atteindre un objectif. A mon sens, le lieu doit ne pas être bondé pour éviter de zigzaguer entre les passants, avoir un circuit suffisamment long pour ne pas trop tourner en rond et bénéficier d’une bonne quantité de vert ! C’est tout ce que propose le parc Suzanne Lenglen dans l’extrême sud du 15ème proche de l’aquaboulevard. C’est aussi l’un de mes lieux d’entrainements favori !

10km_parc-suzanne-lenglen

Voici les + du parc suzanne lenglen pour les coureurs

  • Un circuit tout terrain de 2km dédié à la course à pied : le sol est souple avec notamment des sentiers aménagés avec de la sciure de bois.
  • Un parcours qui peut être très vallonné avec des allées bosselées de terre, des petites collines : parfait pour travailler le renforcement musculaire et la résistance des muscles dans les cotes
  • Une affluence limitée : rare sont les endroits du circuit ou l’on est perturbé par des passants
  • Une piste de 400 mètres de très bonne qualité permettant d’y faire des séances de cardio lorsque le plan d’entrainement le requiert
  • Un environnement paysagé soigné : des rangées de peupliers, de cerisiers à fleurs et d’érable, des massifs de plantes, de nombreux rosiers.  Une mare y a même été installée en 2007 afin de favoriser la biodiversité. Elle attire déjà des couples de canards et parfois des grenouilles!

Le parc Suzanne Lenglen est aussi un lieu qui encourage à faire du sport car on se retrouve entouré de sportifs :

  • des terrains de foot et de rugby : d’ailleurs le club de rugby du RCP 15 y est domicilié
  • des terrains de tennis
  • un terrain d’entrainement football américain
  • un club de pétanque
  • des poteaux de basket et des tables de ping-pong
  • une piste d’athlétisme très utilisé par les clubs du coin (15ème Athletic club…),

Des clubs de remise en forme y sont aussi installés à l’image d’Urban Challenge avec des cours les mardi jeudi et dimanche. Cerise sur le gâteau pour les passionnés de chrono, le parc Suzanne Lenglen est équipé de bornes TopChrono avec Tracé GPS et chronomètre officiel : plus d’info

Le Jog link vers l’île Saint Germain 

Lorsque le quartier d’affaire d’Issy val de seine est au beau calme (tôt le matin et le weekend end), on peut aisément allonger son parcours en effectuant un Jog link vers le parc de l’ile saint germain qui se trouve à 700 mètres sans croiser trop de voitures. Cela devient une jolie balade les 2 parcs, idéale quand on part pour au moins 10km.

Côté pratique : Accès et horaire

Le parc Suzanne Lenglen est situé entre le parc sportif Aquaboulevard et l’héliport de Paris – Issy-les-Moulineaux, à proximité de la base aérienne 117, accueillant, l’état-major de l’armée de l’air. Le site est desservi par le RER C Issy val de seine, le Tral T2 (station Suzanne Lenglen) et à 500 mètres du métro ligne 8 (Balard) ou la ligne de tramway T3a (Balard). Coté bus : ligne 39, 42, 88 et 169. Il y a aussi 3 stations de velib proche. Le parc est ouvert de 7h00 à 22h30.

Un peu d’histoire sur le parc Suzanne Lenglen

Créé en 1977 à la limite de la commune d’Issy-les-Moulineaux, ce parc de 10 ha doit son nom à la championne de tennis française Suzanne Lenglen (1899-1938). Cette championne de tennis remporta de très nombreux titres : en 7 ans, elle remporte 241 tournois, dont 81 en simple, 3 médailles olympiques (dont 2 en or), et 6x le tournoi de Wimbledon. Elle signe une série de 171 victoires consécutives.

C’est en 1910, à l’âge de 11 ans, que Suzanne touche pour la première fois une raquette de tennis, offerte par son père pour qu’elle puisse s’amuser sur le court familial en terre battue à Marest-sur-Matz (Oise). Elle atteint la finale du championnat de France (Roland Garros) dès 1914. Trois semaines plus tard, elle est sacrée championne du monde sur terre battue à Saint-Cloud.  La presse annonce en juin 1938 que Suzanne Lenglen est atteinte par la leucémie. Elle devient aveugle quelques jours avant sa mort, le 4 juillet 1938. Elle est inhumée au cimetière parisien de Saint-Ouen.

Si vous aussi vous courez dans ce parc, contactez moi et on pourra faire une séance de run ensemble !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *