Les bienfaits de la course à pied en 15 points

J’ai décidé d’écrire un article sur les bienfaits de la course à pied lorsque j’ai lu l’édito de Julien Venesson dans Alternative santé de déc. 2014 ; je le trouve très inspirant; à vous d’en juger !

Edito  : Le traitement qui bouleverse notre vie

Il existe un remède contre les maladies cardiovasculaires qui fait très peur aux dirigeants des grands groupes pharmaceutiques. Pourquoi ? Parce qu’il est naturel, gratuit, et absolument impossible à breveter pour le mettre dans une petite boîte vendue en pharmacie. De plus, ce traitement a des effets secondaires comme la baisse du cholestérol, la baisse de la pression artérielle, ou encore la protection contre le cancer ! Ce traitement, c’est l’activité physique à intensité modérée 30 à 60 minutes par jour au moins 4 fois par semaine. En 2013, des chercheurs espagnols en pharmacologie ont estimé que la possibilité de mettre un jour au point un médicament capable de produire les mêmes effets bénéfiques sur l’organisme que le sport était quasi nulle. Notre défi pour les prochaines années est donc double : d’une part, comprendre que jamais la médecine ne pourra soigner ou prévenir ces maladies à notre place, et d’autre part comprendre que le geste le plus important pour notre santé est aussi celui qui est le plus fatigant, qui demande le plus de motivation et de remise en question : faire du sport régulièrement. Car il faut bien le reconnaître : changer d’alimentation est moins contraignant que de se mettre au sport 4 fois par semaine ; mais si nous éprouvons vraiment le désir de vouloir prendre soin de notre santé au naturel, la concrétisation de cette idée devrait bouleverser toute notre vie.les-bienfaits-de-la-course-a-pied-15-points

Comme je le cite dans ma présentation; la course à pied m’a permis d’améliorer mon état de santé général. Pour aller plus loin, je me suis posé la question : Mais quels sont les principaux bienfaits de courir pour notre santé : Voici mon résumé extrait de différents magazines et articles :

Les 15 bienfaits de courir pour le corps:

1- Courir renforce ses muscles et les garde en bonne santé : l’effet musculaire.
En courant la grande majorité des muscles sont activés : les muscles se renforcent et éliminent les produits de la dégradation musculaire (les déchets) plus facilement.  Par exemple, courir renforce les muscles du dos et intervertébraux qui protègent, entre autres, des maux de dos. Si les coureurs peuvent avoir mal au dos, c’est infiniment moins fréquent que pour les sédentaires.

2 – Courir améliore la santé du coeur : l’effet cardiaque.
Votre cœur est aussi un muscle. Afin de le rendre plus fort, il faut lui donner du travail. Quand vous courez, votre coeur doit battre plus souvent pendant une période prolongée. Le cœur se contracte mieux, lutte contre l’hyper tension. Courir est aussi très efficace pour nous aider à contrôler la pression artérielle. Les artères font circuler le sang à plein régime et transportent les aliments nécessaires à nos organes.  Courir permet de garder des artères saines et donc de réduire grandement le risque de souffrir de maladies cardiaques

«Mon coeur se fatigue lorsque je cours, mais il se fatigue encore plus lorsque je ne cours pas»

3 – Courir prévient les problèmes osseux : l’effet sur les os.
Un coureur régulier préviendrait des risques de perte de masse osseuse et se protège contre l’ostéoporose (fragilisation des os) .  Il lutte contre la déminéralisation, emmagasine du calcium pendant l’effort, facilite la fabrication du liquide synovial de chaque articulation, renforce le cartilage articulaire

4 – Courir donne de la vitalité : L’effet booster !
Courir booste également notre force de caractère, en développant nos pensées positives, en nous forçant à nous projeter dans le futur pour établir nos plans d’entraînement et imaginer nos futurs exploits.  Après une période de course d’au moins 30 minutes, notre cerveau libère de la testostérone. cette hormone messagère permet d’avoir de la vitalité, du désir sexuel et de l’affirmation de soi.

5 – Courir donne de la bonne humeur : l’effet psychologique.
Courir permet de chasser les mauvaises pensées, de diminuer le stress et de se sentir heureux : Le fait de courir libère des substances comme les endorphines, qui provoquent une sensation de bien-être ou encore comme la sérotonine, qui nous permet de « voir la vie en rose ». Celle ci est aussi impliquée dans la thermorégulation, le cycle veille-sommeil, l’anxiété et la douleur. Ce qui explique la raison pour laquelle courir permet de lutter contre l’insomnie et cela de façon naturelle et saine.

6 – Courir facilite le transit intestinal : l’effet sur l’appareil digestif.
La course à pied protégerait aussi le tube digestif. Courir régule votre transit intestinal et diminue les risques de constipation. Comme la course à pied stimule le transit intestinal (les parois du gros intestin sont moins exposées aux agents cancéreux), les personnes qui pratiquent ce sport présentent aussi clairement moins de cancers du côlon. .  

7 – Courir pour mieux respirer : l’effet sur l’appareil respiratoire.
Courir améliore la ventilation et l’échange alvéolaire en privilégiant l’expiration. En plus, Une étude suédoise montre que les gens qui courent pendant une heure par jour ont 18% en moins de chance de développer des infections des voies respiratoires, contrairement aux personnes inactives.

8 – Courir pour vivre plus longtemps : l’effet longévité !
Si l’on pratique la course à pied régulièrement, on peut améliorer son espérance de vie. Une étude de 2012 du Copenhagen City Heart menée sur 19 000 personnes faisait ressortir que les hommes gagneraient 6,2 années de vie, et les femmes, 5,6. Et ce, en pratiquant environs 2h30 par semaine (en deux ou trois séances)

9 – Courir nous aide à garder un poids idéal : l’effet minceur !
Courir aide à maintenir sa silhouette, voire de perdre du poids. La course à pied est l’un des sports qui nous fait consommer le plus de calories avec environ 500 Kcal par heure pour une vitesse moyenne de 10 Km/h. Il est intéressant de noter que pour perdre sa masse grasse, mieux vaut courir lentement mais longtemps, et pour se muscler, ne pas délaisser quelques séances de renforcement ou de vitesse.

10 – Courir rendrait plus beau ! l’effet beauté !
mieux irriguée par les vaisseaux sanguins, la peau est plus saine et s’entretient mieux ! à moins que ça ne soit la beauté intérieure ! coeur plus musclé, système pulmonaire plus développé, réseau de capillaires sanguins plus dense…

11 – Courir stimule la créativité : l’effet inventivité.
Les études menées notamment sur des coureurs ont démontré que les qualités d’indépendance et d’imagination s’accroissent proportionnellement avec le niveau de pratique. Pour avoir les idées claires, stimuler sa créativité et résoudre des problèmes plus lucidement il est favorable d’avoir une intensité à 70% de sa bpm max et ainsi libérer de l’ACH (acétylcholine)

12 – Courir rend plus intelligent : l’effet smart !
La course est très utile dans l’amélioration des capacités mentales. Lorsque l’on court, le trajet de l’oxygène provenant des poumons vers le reste du corps a un effet excitant sur la commande cérébrale.

13 – Courir améliore la vision.
Il a été prouvé par de nombreuses recherches que la course améliore la vision. Oui oui ! des études révèlent que 54% des personnes qui courent plus de 50 kilomètres par semaine sont moins susceptibles de souffrir de dégénérescence maculaire.

14 – Courir contribue à améliorer la fertilité.
Les recherches prouvent que la course à pied contribue à maintenir un système reproducteur sain, surtout chez les hommes. Le risque de problèmes érectiles est réduit de 83% chez les hommes qui courent au moins 5 heures par semaine.  D’une façon générale, les personnes pratiquant une activité sportive ont une vie sexuelle plus intense. La stabilité émotionnelle et la capacité de relation améliorées par l’activité physique ont une incidence bénéfique sur la vie sexuelle.

15 – Le sport permet d’encaisser le décalage horaire : l’effet anti-jetlag !
Une étude minutieuse a montré qu’actuellement la meilleure façon de rattraper un décalage horaire conséquent consiste à effectuer une bonne activité sportive, du style course à pied.

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *